BEFORE / informations TO READ FIRST

Imprimer

Nuits Blanches Erasmus+

OU ET COMMENT

TROUVER TOUTES

LES PRODUCTIONS INTELLECTUELLES

DISPONIBLES EN LIGNE


PEER ASSIST AND RESOURCES for High Schools / Nuits Blanches Erasmus+ OUTPUTS AND OUTCOMES

 IO RESEARCHER - NEEDS / MEDIAS / OUTPUTS


A disk (called PAR for "PEER ASSIST RESSOURCES") was sent to our partners but all its contents are available online. Find from here the way to acess to our (online) resources.

Utiliser ce billet pour trouver les productions intellectuelles disponibles en suivant l'ordre de leur présentation dans le cahier des productions (inséré dans la page d'accueil). Ce cahier  a été rédigé, à l'origine, pour exposer celles de nos productions intellectuelles censément les plus «formalisées» et correspondant à une liste de tâches définies à Riga (lors de la réunion transnationale C3) puis a été enrichi de manière à donner une vue plus large sur les activités développées dans le cadre du partenariat NUITS BLANCHES ERASMUS+. Il est le principal fichier gravé sur le DVD remis aux partenaires. 

NEED

LES BESOINS IDENTIFIES EN AMONT DE LA CONCEPTION D'UN PARTENARIAT STRATEGIQUE ERASMUS+

Si les équipes du Lycée Ravel ont désiré initier un projet pédagogique de long terme et trouver des homologues en Europe pour accompagner leur démarche, c'est que l'inscription dans le programme Erasmus+ leur a semblé susceptible de fournir les outils pour surmonter des difficultés et des lacunes clairement identifiées. 

DSCF5978

NEED ANALYSIS / CONTEXTUALISATION DU PROJET:

Further : Find the Outputs list and Medias 

Le partenariat NBE+ a été mis en œuvre pour répondre à deux grands défis :

1°) La perte de sens

Trop d'apprenants (et même d'enseignants) éprouvent l'impression que les disciplines scolaires sont trop séparées pour permettre aisément l'acquisition d'une culture globale et considèrent que les enseignements sont trop abstraits et correspondent peu aux attentes des élèves, que les écoles opposent artificiellement savoirs théoriques et concrets et sont trop peu ouvertes sur leur environnement (notamment numérique).

2°) Le manque d'appétence et d'autonomie

Beaucoup d'élèves ne s'impliquent pas suffisamment dans leur cursus scolaire ou sélectionnent les matières faute d'un projet fédérateur et mobilisateur et en éprouvent un sentiment d'échec tandis que leurs compétences non scolaires ne sont jamais (ou très peu) valorisées.

Ces deux difficultés sont ressenties à des degrés divers selon les écoles et les individus mais existent partout.

L'implication dans un projet transdisciplinaire et européen répond aux attentes des usagers (avides d'ouverture) et peut permettre une motivation fondée sur la reconnaissance de qualités et talents non scolaires.


The NBE + partnership has been implemented in order to take two major challenges:

1 °) The loss of meaning

Too many learners (and even teachers) feel that school subjects are too much separate and think that is a reason why the pupils cannot easily acquire a global culture. They consider that the lessons are not concrete enough and the school does neglect the students' expectations. And they want a system more open about the environment (especially digital).

2 °) The lack of palatability and responsability

Many students do not get sufficiently involved in their school curriculum or select subjects for lack of a unifying and mobilizing project and feel a sense of failure while their non-academic skills are never (or very little) valued.

These two difficulties are felt to varying degrees by schools and individuals but exist everywhere.

The involvement in a transdisciplinary and European project meets the expectations of users (greedy for openness) and can allow a motivation based on the recognition of human qualities and unscolar skills.


En suivant une même génération d'élèves sur trois ans et en s'attachant à un groupe d'élèves choisi sans discrimination, le projet NBE+ doit permettre de « faire sens et donner du sens » aux enseignements en suscitant l'intérêt grâce à une pédagogie renouvelée et fondée notamment sur les TICE, et de mobiliser les énergies en vue de « construire un projet culturel » grâce à l'inclusion dans le programme Erasmus+ Ce partenariat doit profiter au groupe-cible (en France, la filière littéraire, parfois mal aimée) mais aussi aux établissements (le Lycée Ravel pourra notamment valoriser son expertise en matière de projets européens et renforcer son attractivité et la politique de coopération internationale que son lieu d'implantation et son recrutement le prédisposent à assumer). On en attend aussi une meilleure cohésion de l'ensemble de la communauté et la facilitation des relations entre familles, professeurs, élèves et institution.

By following the same generation of students over three years and focusing on a group of no selected students , the NBE + project must make it possible to "make sense and give meaning" to the teachings by arousing interest through a renewed pedagogy based especially on ICT. It must also mobilize energies to "build a cultural project" through inclusion in the Erasmus + programme. This partnership must benefit the target group (in France, the literary sector, sometimes badly beloved) but also to institutions (the Lycée Ravel can notably enhance its expertise in European projects and enhance its attractiveness and the international cooperation policy that its location and recruitment predispose it to assume). We also expect a better cohesion of the whole community and the facilitation of relations between families, teachers, students and institution.


Les buts et objectifs (en particulier les objectifs opérationnels réputés mesurables) ont été définis en amont par les partenaires qui ont été recrutés ans des aires culturelles éloignées et dans des profils d'établissement variés afin de stimuler l'intérêt (concertation avant l'été 2015). Les productions des élèves et les tâches de supervision confiées aux pilotes ont tenu compte des compétences propres de chaque école et des résultats attendus ont été prédéfinis en détail, pour les mobilités notamment.

Goals (and deemed measurable objectives) were defined upstream by partners who were recruited in remote cultural areas and in various settlement profiles to stimulate interest . The pupils' productions and the supervisory tasks assigned to the pilots took into account the particular skills of each school and the expected results were predefined in detail, notably for the mobilities.

MEDIAS

LES RESSOURCES AUDIO-VISUELLES  DU PARTENARIAT STRATEGIQUE ERASMUS+

Un fichier (SUIVI MEDIA.pdf) rend compte, sur le DVD, de l'évaluation réalisée en fin de projet de la qualité de la médiatisation. Ces données sont publiées sur ce site dans un article rendant compte du suivi des activités de propagande et de leurs effets.  Elles constituent une partie du Contrôle Qualité mis en place tout au long de l'implantation du projet NBE+

A file (SUIVI MEDIA.pdf) is on the DVD to report of the evaluation carried out at the end of the project in order to check the quality of the media coverage. These data are published on ILARGIA Website in an article reporting on the monitoring of propaganda activities and the effects. It is part of the Quality Control implemented by the IC and local managers. 


Most of movies, slides and pictures are available here: on ILARGIA Website (the ending film in VIDEOS & SLIDES section, the final exhibition in PARNERSHIP/DISSEMINATION section) but some of its were published on NOTRE BUREAU EUROPEEN ERASMUS+ (click on the  "Lycée Ravel" tab to access to mobilities reports)...  and sometimes in our blog NBE+

 DSCF6012

 

OUTPUTS

LES PRODUCTIONS DU PARTENARIAT STRATEGIQUE ERASMUS+

Il s'agit des réalisations du partenariat, telles que prévues par le dossier commun de candidature ou définies lors du séminaire de travail de Riga, en amont de la seconde phase pédagogique (mise en place d'un Diagramme de Gantt et d'un programme de travail précis pour répondre aux manquements constatés dans ce domaine lors de l'approbation du projet). Mais également des productions portant sur l'examen des résultats et les effets de la mise en oeuvre du partenariat : la méthodologie d'évaluation retenue, les outils et le résultat proprement dit des évaluations. 

These are the achievements of the partnership, as foreseen by the common application file or defined during the Riga working seminar, before the second pedagogical phase (implementation of a Gantt chart and a program specific work to address the shortcomings noted in this area when approving the project). But also productions dealing with the examination of the results and effects of implementation: the methodology, the tools and the evaluations.

Le livre de bord diffusé auprès de la communauté à l'issue de la réunion transnationale R3, qui a servi de «bible» pour l'écriture à quatre mains d'un dialogue finalement joué sur scène en avril 2018 est gravé sur le DVD mais il peut être téléchargé à partir du site NBE+

The Riga Roadbook written after the switch mleeting was made to serve as a "bible" for the four-handed writing of a dialogue finally performed on stage in April 2018: it is engraved on the DVD but it can be downloaded from the NBE + website.

OUTPUT 1 - TRANSNATIONAL NARRATIVE, the text of the international dialogue wich was played during C5 short-term exchange / le texte de la pièce écrite par les partenaires (L'itinéraire d'un Vampire) tel que finalisé lors du voyage d'étude C04 par le Lycée Ravel et le partenaire Roumain (P-L Vanderplancke et R. Zetea : en charge de la coordination littéraire durant la dernière année scolaire, et M. Giurgiuman, pour affiner la traduction anglaise). Le dialogue en Anglais est inséré en un seul bloc dans le cahier des productions "PAR" tandis que dans le portail ILARGIA est proposé un découpage scène par scène, avec pour certaines scènes  (celles qui ont d'abord été rédigées dans cette langue à partir des synopsis roumain, italien et français) une version en langue française.

OUTPUT 2 - ONLINE ACTIVITIES  

An outlook on our webstrategy is available in a post in the "Reuse and IO" section. See the same explanations in "PAR" book.

OUTPUT 3 - REWRITING METHOD

LA METHODE DES REECRITURES : les techniques mises en œuvre pour faire réécrire le mythe de Dracula aux élèves, dans leur Lycée puis dans un cadre transnational.

Chaque école a produit un dialogue évoquant une peur particulière, fortement ressentie localement, et l'a présenté sur scène durant le Festival. Toutes les écoles ont en outre contribué à l'écriture d'un dialogue commun représenté dans le même cadre par des élèves des cinq écoles. La Roumanie a interprété une saynète «sans parole» sur la peur de l'autre et la xénophoobie, la Lettonie a parodié une émission de télévision et joué sur la peur d'être mal perçu, dénigré... L'équipe française a joué un spectacle écrit par les élèves et inspiré du scénario «Memento Mori» (sur la peur de mourir et de perdre ses amis). La Turquie a interprété deux danses traditionnelles sur ce même thème, et l'Italie a préparé un dialogue sur la peur de détruire la nature..

Each school produced a dialogue evoking a particular fear, strongly felt locally, and presented it on stage during the Festival. All schools also contributed to the writing of a common dialogue represented in the same framework by students from the five schools. Romania has played a "no word" skit about fear of the other and xenophobia, Latvia has parodied a TV show and played on the fear of being misperceived, denigrated ... The French team has played a show written by the students and inspired by the script "Memento Mori" (on the fear of dying and losing friends). Turkey has performed two traditional dances on the same theme, and Italy has prepared a dialogue on the fear of destroying nature.


LA METHODE DE REECRITURE TRANSNATIONALE est présentée dans le "making of " du Festival (voir aussi les raports et résultats des mobilités C3, C4, C04 et R3)

REWRITING DRACULA was made together following a method implemented from C4 to C04 mobility. Informations about in FESTIVAL section (Making of tab) or in the mobilities reporting pages (in NBE Website).

 DSCF6025

OUTPUT 4 - OTHER TCA METHODS

Les techniques mises en œuvre pour faire coopérer dans un cadre transnational (à distance ou dans le cadre des échanges) les lycéens des différentes écoles impliquées.

OUTPUT O4:41 How to make students work about ancient myths / Baltic peoples protection signs, rituals. A method to overcome fears and know old rituals by Riga's team.  See also the NBE+ Website: in C2 report. 

Une présentation sous forme de diaporama faite par l'équipe Lettone (pilotée par S. Meziniece). En ligne sur le portail public ILARGIA (quelques éléments par ailleurs sont visibles dans le compte-rendu de l'échange de court-terme à Riga C2).


OUTPUT O4:42 How to make students work on Totalitarianism .

The evaluation of the impact of the study  of "Fears and Totalitarianism" (TCA) is given as a sample in the "Reuse and IO" section. Activities are described in the "Presentation brochure" we have printed for partners and supporters, that anybody can find in the Homepage, and in POSTS section. 

L'analyse de l'impact de cette activité et une description de ses modalités ont été réalisées par le Chef de Projet et Coordinateur International (voir la Brochure de Présentation des productions intellectuelles, inséré dans la page d'accueil, un billet sur ses résultats  dans la section "Pérennisation" du site, et consulter enfin les rubriques POSTS et VIDEOS & SLIDES)


OUTPUT O4:43  Turkish Lessons against Fear

Des productions liées au rôle important attribué à l'équipe de Cesme, coordonnée par S. Güngör, dans la médiatisation du partenariat. Les partenaires Turcs, tout en engageant un travail intellectuel de qualité,  ont aussi utilisé la danse pour populariser le partenariat et créer du lien social (lors des mobilités C2, C4 et R5 mais aussi à l'occasion du Festival C5) tout comme les Roumains ont recouru au chant lors de C3. Le Lycée Maritime de Çeşme s'est associé à l'Université d'Egée à Izmir pour proposer un séminaire sur les peurs dans la culture Turque. Voir dans les rubriques PEURS et ETUDES mais encore ARTICLES (sous-catégories).

Contents and dissemination methods by Çeşme High School are mainlyy described on the ILARGIA portal.


OUTPUT O4:44 EVALUATION AND CONTROL QUALITY PROCESS

Evaluation issues are explained in "PAR" book (see the slide published on the Homepage and read the text pp30-36) and tools are described online like the « check points » system is. Control Quality was implemented by surveys for Project holders putted online by the IC: results in the pages dedicated to Quality Control (Survey) in NBE+ Website.

Les outils (référentiels, grilles de type 1 et 2 faites pour reporter les mesures d'efficacité et de qualité, grille de type U conçue pour vérifier la pertinence des activités implantées) et les indicateurs ont été définis en commun par P-L Vanderplancke et R. Zetea et sont consultables dans la section. Cette dernière s'est plus attachée à gérer l'évaluation du projet par les lycéen(ne)s et son impact sur les apprenants. Le concours de tous les coordinateurs a éé requis pour collecter les données et mutualiser les résultats.

Find in this Website a post (About the "checking tasks" process implemented to follow the students feelings and the project's impacts for them) in the "Reuse and IO" section and/or see in NOTRE BUREAU EUROPEEN: the «Follow up» section and/or pages inserted in thestudents portal (for surveys given to exchanges' participants...).

Les enquêtes faites auprès des élèves et l'analyse de leurs autoévaluations ont été pris en charge par l'équipe roumaine, le Chef de Projet s'occupant de son côté d'interroger grâce à des formulaires en ligne et d'informer régulièrement les professeurs (lors de chacun des «Check Points»). Des QCM et jeux ont été proposés à Rome (C1) Riga (C2) et Çesme (C4) pour favoriser la coopération transnational et peuvent être téléchargés dans les rapports en ligne concernant les mobilités (sur NBE+).


OUTPUT O5  - How to implement workshops to make students rewrite the myth of Dracula

Voir le site NBE+ (LYCEE RAVEL)

Une méthode de réécriture basée sur les retours d'expérience après les mobilités : (notamment C3, une mise en condition "tellurique" , la recherche de pistes, et de premières expériences de jeu transnationales, ayant permis la définition de pitch possibles). 

The real question is in fact: How to do them write it ? It is mainly described in NOTRE BUREAU EUROPEEN (third section) See also the RIGAbook and the reports on short term exchanges C3, C4 and C04... and Rigas meeting R3 results.


OUTPUT O6  - How to manage and to live a transnational Festival ?

Click on the "making of" tab in the FESTIVAL section.


 OUTPUT O7  - RESULTS ANALYSIS AND OUTCOMES

Voir quelques uns des billets de la section PARTNERSHIP (onglet pérennisation) et le site NBE+ (LYCEE RAVEL) 

Activities list: all the tasks implemented by the 5 High schools or made together are in the PAR book (pp37-41) et were presented in our Blog. 

In NBE+ website: R5 results and partnership's outcomes are  in the «Follow up» pages. See also the pedagogic monitoring page and Gantt Chart (available for the second pedagogic phase).

L'analyse des résultats peut être considérée comme une production intellectuelle évoquée dans ce portail public, mais l'essentiel des résultats disponibles se retrouvent dans NOTRE BUREAU EUROPEEN.


2015-1-FR01-KA219-15183

Chef de projet, webmestre : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

UN PARTENARIAT STRATEGIQUE CONDUIT ENTRE 2015 et 2018

Responsable légal : J-M GARCIA, Proviseur du Lycée-Collège Ravel

64500 Saint-Jean-de-Luz


Principaux animateurs du partenariat : les professeurs responsables P-L Vanderplancke (Chef de Projet de 2015 à 2018) et J-L Puyjalon (co-organisateur du Festival ILARGIA) issus du Lycée Ravel, école en charge de la coordination internationale -  A. Soriente et E. Cerasi (pilotes Italiennes enseignant à l'IPS Stendhal, notamment concerné par l'approche artistique du projet et ses illustrations graphiques) - S Meziniece et Olga Vinogradova (pilotes Lettones en poste à la RIgas.18 vidduskola, investies dans l'explication scientifique des peurs et l'apprentissage co-variant) - R Zetea (pilote Roumaine, enseignante du Colegiul Economic" Iulian Pop" et co-responsable de la coordination littéraire transnationale mais également du processus d'évaluation) - S Güngör (pilote Turque du Lycée Maritime Ulusoy de Çeşme, en pointe dans les activités de médiatisation) ; des experts dans l'étude des mythes (I. Romanovska et S. Sarpkaya) ou la pratique théatrale (G. Toto) et la danse (O. Tabak) et des chefs d'établissement (en Turquie : Mr H Tülümen ; en Roumanie : Mme C Negrutiu et Mr H Giurgiuman, en Lettonie : Mr E Romanovski ; en France : Mr Garcia, Proviseur). Au Lycée Ravel :  Mr le Gestionnaire D. Hillion et Mme la fondée de pouvoir P. Berhouet. Mme la CPE A. Perrier.


Merci à tous les autres participants (enseignants et élèves, administratifs, cusiniers... dont l'aide nous a été précieuse !). Retrouvez la liste de nos partenaires extérieurs au bas de la page d'accueil du site ILARGIA NBE+.